Calendrier des événements organisés par Nature'lich

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Pour être au courant des prochains événements, ateliers ou formations organisés par l'association Nature'lich, inscrivez-vous à notre newsletter !

La cloque du pêcher, est une maladie due a un champignon qui se traduit par des déformations des feuilles, et qui peut causer d'importants dommages aux arbres producteurs de pêches et de nectarines mais aussi de amandes.

cloque du pecher1

Dégâts

La déformation des feuilles commence peu après leur apparition. Les feuilles atteintes changent de couleur et deviennent généralement rouges ou vert pâle. (2) Surtout, elles prennent un aspect tordu et enroulé puis s'épaississent et se boursouflent lorsque l'infection progresse. L'évolution naturelle de la maladie est un brunissement des feuilles, qui se flétrissent et tombent de l'arbre à la fin juin ou début juillet. (4) Avec l apparition des nouvelles feuilles, l'arbre a l'air de récuperer un peu, (5) mais la formation de bourgeons pour l'année prochaine est fortement réduite ainsi que la recolte de l'année de l'infection. L'arbre devient plus fragile, et cette perte répétée des feuilles au printemps peut conduire à la mort de l'arbre après quelques années.

Développement de la maladie

Le champignon hiberne sur les branches et écailles des bourgeons. En Janvier/Février le champignon se désintègre en nombreuses spores lesquelles ensuite avec la pluie, vont s'infiltrer dans les bourgeons foliaires, qui sortant de leur dormance, commencent à gonfler puis à s'ouvrir. (1) Un temps pluvieux en cette periode de l'année favorise donc l'infection. Seulement en cette phase de croissance sont les feuilles sensibles à l'infection. Après l'infection, le champignon prolifère dans le tissu végétal, qui entraîne ensuite une déformation de la feuille. (2) Vers fin Mai-debut Juin, on trouve sur les feuilles infectées, un duvet blanc, d'où s'éparpillent des nouvelles spores pour la propagation de la maladie aux nouvelles branches. (3) Les spores germent sur l'écorse et sur les écailles des bourgeons et elles y restent jusqu´à l'année prochaine. (6)

Prévention et lutte

- Choisir des cultivars de pêchers résistants
- Protéger l'arbre contre la pluie pendant les mois de janvier à mai.
- Suspendre des coquilles d'œuf dans les branches (Technique ancestrale).
- Une fertilisation suffisante rend en général l´arbre plus résistant et l´aide à compenser l´affaiblissement dû à la perte des feuilles.
- La coupe et l'élimination des branches infectées jusqu´à mi mai réduit la possible ré-infection de Mai/Juin.
- Le traitement préventif des arbres avec une décoction d'ail avant que les jeunes feuilles soient infectées, amène les meilleurs resultats. (Traiter tous les 3 jours pendant 9 jours).

Les traitements effectués après l'ouverture des bourgeons, ou pendant l'été, sont inefficaces. Une pluie lors de la pulvérisation ou immédiatement après, peut en limiter de beaucoup l'efficacité.

cloque du pecher2cloque du pecher3